Le Guide Nature

Visite d’une Réserve Naturelle Régionale en Brenne

Si l’eau couvre plus des deux tiers de la surface de notre planète, elle se trouve aussi en quantité impressionnante dans la Brenne !

Région naturelle de France, située dans le département de l’Indre, la Brenne compte environ 3 000 étangs sur son territoire ce qui représente pas moins de 8 300 hectares d’eau !

En mars dernier,  l’équipe en charge de la biodiversité au sein de la Direction de l’environnement et de la Transition Energétique de la Région est venue, le temps d’une journée, explorer cette immensité d’eau et plus particulièrement celle située au sein de la réserve naturelle régionale « Terres et étangs de Brenne, Massé-Foucault ».

Cette réserve naturelle s’étend sur 319 hectares et rassemble un panel d’habitats naturels tels que les zones humides, les prairies de fauche, les pâtures, les landes humides ou encore les buttons de grès. De cette variété d’habitats (semi) naturels résulte une exceptionnelle diversité d’espèces : ce sont ainsi plus de 1 240 espèces, faune et flore confondues, qui y ont été observées, dont des espèces remarquables comme la cistude d’Europe. Lors de la visite du 23 mars, un pygargue à queue blanche a même été observé (rapace de plus de 2 mètres d’envergure !).

La réserve naturelle présente en outre une diversité d’usages traditionnels de la Brenne notamment l’élevage extensif avec plusieurs éleveurs partenaires. Les différents étangs qui la composent, avec leurs observatoires et accès, constituent par ailleurs l’un des espaces naturels les plus fréquentés de Brenne, pour l’observation ornithologique et notamment celle des oiseaux d’eau migrateurs.

Les grands enjeux identifiés sont d’une part la conservation des habitats naturels et la régulation des espèces indésirables, et d’autre part la pérennité des activités socio-économiques extensives dont dépendent certains milieux naturels.

La gestion de cette réserve naturelle est assurée conjointement par le Parc naturel régional de la Brenne et le Conservatoire d’Espaces Naturels (CEN) du Centre-Val de Loire qui assurent la conservation du site, les suivis scientifiques faune et flore, l’accueil du public, mais aussi les travaux de gestion et d’entretien des milieux, et notamment les étangs.

Adaptée pour accueillir du public en toute sécurité, cette réserve et ses habitants n’attendent plus que vous !

© Marine HARDOUIN

Abonnez-vous à notre newsletter

Suivez-nous sur :

  • Facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram
lectus consectetur ipsum venenatis, eget risus. ut dictum et, felis mattis