Le Guide Nature

L’Araignée, artiste sur toile !

Redoutable prédatrice d’aspect peu attrayant, l’araignée inspire crainte et dégoût à l’homme. Pourtant, elle mérite son admiration car la perfection de ses toiles en fait une véritable artiste. Le tissage est propre à chaque espèce. Les toiles sont réalisées avec la soie que produisent la plupart des araignées. Une toile peut avoir différentes utilités elle permet de se nourrir, de se reproduire, de se protéger, de fabriquer des nids…

Mal-aimée, l’araignée est pourtant indispensable pour l’environnement, elle contribue au contrôle et à la régulation des populations de petits insectes et autres invertébrés. L’araignée fait aussi partie de la chaîne alimentaire et sert de nourriture aux oiseaux, aux hérissons, aux musaraignes….

L’Argiope frelon aussi dénommée Epeire fasciée, Argiope guêpe, ou encore Araignée Zèbre, s’inscrit à sa manière dans une démarche de développement durable, puisqu’elle déchire sa toile usagée chaque jour, en fait une boulette, l’avale et la recycle à 90 % afin d’en reconstruire une nouvelle !

Contrairement aux idées reçues les araignées ne sont pas des insectes, elles possèdent 8 pattes alors que les insectes en ont 6. Le corps d’une araignée est divisé en deux parties : le céphalothorax (résultant de la réunion, au cours de l’évolution, de la tête et du thorax) et l’abdomen, le corps des insectes est quant à lui divisé en trois parties : la tête, le thorax et l’abdomen. Les araignées n’ont pas d’antennes mais possèdent deux appendices en forme de pince.

Les araignées ne sont pas agressives, elles sont discrètes et plutôt craintives.

Les scientifiques ont recensé environ 50 000 espèces différentes, mais il en reste des milliers à découvrir !

Si vous souhaitez en savoir plus inscrivez-vous vite aux animations suivantes :

 

 

Une araignée au plafond

Je découvre la nature : les araignées

(photo) Patrick Brault

Abonnez-vous à notre newsletter

Suivez-nous sur :

  • Facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram